Bain d'émail

Les pièces en porcelaine sont cuites une première fois à 950° environ. Cette cuisson dite de "dégourdi" confère à la pâte une meilleure résistance mécanique et une bonne porosité qui permettront à l'émail de se fixer en surface.

L'emaillage consiste à imprégner et recouvrir l'objet d'une couche d'émail, par trempage dans un bain liquide, finement dosé en composants minéraux. Les pièces émaillées sont recuites 24 heures environ, par paliers successifs jusqu'à une température finale de 1400°. La cuisson "grand feu" donnera à la porcelaine son aspect définitif brillant, vitrifié et tout son éclat.

La cuisson "grand feu" à 1400° a vitrifié la pièce de porcelaine dans la masse et elle va pouvoir être décorée. Chromo-lithographie, peinture, incrustation, tous ces procédés nécessitent une habileté manuelle exceptionnelle. Les couleurs vitrifiables et métaux précieux une fois appliqués sont cuits une ou plusieurs fois, retouchés, brunis. Ainsi, près de 30 manipulations et des jours de passion sont nécessaires à l’obtention d’une pièce signée Raynaud.