La matière première

Pour obtenir la finesse, la blancheur translucide et la dureté de cet or blanc, la pâte à porcelaine se compose de trois roches, le kaolin (50 %), le quartz (25 %) et le feldspath (25 %).

Broyés, tamisés, délayés, malaxés, reposés, essorés, ces éléments constitueront

  • la pâte liquide dite "barbotine" pour le coulage
  • la pâte plastique pour le calibrage
  • la pâte atomisée pour le pressage